53179988_2135409989883157_6005246551989944320_o.jpg

Dans le cadre de la 6ème édition de son Festival, l'association étudiante rennaise K-Barré accorde une programmation d'art vidéo à L'Œil d'Oodaaq. Le Festival, qui aura lieu du lundi 25 au vendredi 29 mars, aborde cette année la thématique du "Black Out", autrement dit de la mémoire et de son éventuelle perte. Le programme de sept œuvres sera diffusé le mardi 26 mars, de 12h30 à 13h30, dans la Salle Pina Bausch du Bâtiment EREVE.

Que se passe-t-il lorsque notre cerveau défaille ? Lorsque nous n'avons plus prise sur notre esprit, que nous ne sommes plus là pour le contrôler, quelles images et quels sons génère-t-il ? Son fonctionnement devient alors autonome, et plonge dans la dimension du black-out. On s'enfonce dans la profondeur de l'esprit jusqu'à l'abstraction et la décomposition libérée des entraves du sens.

Cette programmation vidéo nous propose d'explorer les dimensions insondables, inconscientes, profondes et imperceptibles de la mémoire.

Œuvres présentées

Born to be alive – 2010 – 5'59 – Pauline Payen (FR)

Intrication - 2012 - 5’02 – Thomas Daveluy (FR)

Descomposición Aleatoria - 2015 – 4’51 – Karina Rojas Sandoval (CL)

Picture Particules - 2014 - 5’45 – Thorsten Fleisch (DE)

Blue Distortion - 2013 - 4’46 – Frank Bubenzer (DE)

Fovea - 2014 – 8’53 – Emmanuel Piton (FR)

Erase - 2015 – 7’31 – Celia Eid & Sébastien Béranger (FR)

Pour plus d'informations à propos du Festival K-Barré, vous pouvez visiter le site web de l'association ou bien sa page Facebook.